Chauffage bon marché avec une pompe à chaleur sol/eau

Énergie thermique du sol | Pompe à chaleur

La terre est un énorme réservoir de chaleur qui remonte à l'époque où la terre a été formée. On suppose que plus de 99% de la Terre est plus chaude que 1000°C. Et seulement 0,1% de la croûte terrestre est plus froide que 100°C. Pourquoi ne pas utiliser cette énergie pour le chauffage ? À partir d'une profondeur de 15m, la température est constante à environ 10°C et indépendante de l'heure de la journée et de la saison. À une profondeur de 1 km, la température est d'environ 160°C.

Les pompes à chaleur sol/eau, également connues sous le nom de pompes à chaleur géothermiques, utilisent ces conditions de température dans la terre dans ce que l'on appelle « l'énergie géothermique de surface ». Contrairement à la « géothermie profonde », l'énergie stockée dans ces couches supérieures de la terre provient principalement du soleil.

L'énergie est obtenue grâce à des tuyaux posés dans le sol. Ceux-ci sont remplis de liquide saumure, un mélange d'eau et d'antigel (glycol). D'où le nom de pompe à chaleur sol/eau. Le liquide saumure absorbe la chaleur stockée et la transporte vers l'évaporateur de la pompe à chaleur. Le fluide frigorigène circulant dans l'évaporateur absorbe cette énergie thermique, s'évapore, est comprimé et utilisé dans le condenseur pour le chauffage (voir le fonctionnement de la pompe à chaleur).


L'extraction de l'énergie de la terre peut se faire de différentes manières :

  • Sondes terrestres : La manière la plus courante d'utiliser les pompes à chaleur sol/eau. L'énergie est extraite du sol à l'aide de sondes géothermiques. Selon les besoins en puissance et la nature du sol, un ou plusieurs trous sont nécessaires. La plupart des puits ont une profondeur comprise entre 120 et 200 m. Les profondeurs maximales de forage sont actuellement d'environ 500 m.
  • Capteurs géothermiques horizontaux : Ceux-ci sont installés à une profondeur de 1 à 2 mètres sous la ligne de gel. L'énergie est principalement obtenue du soleil et des précipitations et le rendement est sujet à certaines fluctuations selon la saison. L'espace requis est également à considérer. En règle générale: Surface de chauffe dans le bâtiment x 10.
  • Paniers énergétiques : En fonction de l'énergie géothermique et de l'espace disponible, des paniers énergétiques peuvent également être utilisés. Ceux-ci sont disposés jusqu'à une profondeur d'environ 4 mètres. Ce système est également soumis à des fluctuations saisonnières. La surface requise résulte des besoins énergétiques et des distances minimales entre les différents paniers énergétiques.
  • Les pompes à chaleur sol/eau sont très polyvalentes. Par exemple, les eaux souterraines ou la chaleur industrielle peuvent également servir de source d'énergie. La seule exigence pour ce faire est un échangeur de chaleur supplémentaire pour séparer le système et protéger la pompe à chaleur.

La technologie Inverter de pointe et les boîtiers spécialement insonorisés rendent les pompes à chaleur aussi silencieuses qu'un réfrigérateur lorsqu'elles fonctionnent.

Selon le type de pompe à chaleur, une conception modulaire de la pompe à chaleur est également possible, ce qui facilite son transport et son installation dans les bâtiments existants.

Bénéficiez des avantages d'une pompe à chaleur sol/eau économe en énergie dans les bâtiments existants ou neufs.

  • Produisez du chauffage et de l'eau chaude à long terme et à moindre coût
  • Protégez l'environnement avec un chauffage neutre en CO2
  • Augmentation de l'autoconsommation d'un système photovoltaïque
  • Valorisation de la propriété
  • Gain en surface habitable utilisable
  • Octroi de subventions

Les possibilités et variantes d'installation d'une pompe à chaleur sol/eau sont quasiment illimitées.

Une pompe à chaleur sol/eau peut-elle être utilisée n'importe où ?

Une pompe à chaleur sol/eau est un bon choix dans les nouvelles constructions comme dans les rénovations. L'accessibilité pour la plateforme de forage et la géologie est cruciale. Les cantons mettent à disposition à cet effet des cartes en ligne qui indiquent où les installations d'utilisation de l'énergie géothermique sont autorisées ou où des précautions particulières doivent être prises. Les sondes géothermiques doivent être agréées par le canton.

Puis-je également utiliser une pompe à chaleur sol/eau pour le rafraîchissement ?

Les pompes à chaleur sol/eau permettent le « rafraîchissement passif ». L'excès d'air chaud est aspiré de la pièce et acheminé dans le sol. Les surfaces chauffantes existantes, telles que par exemple le chauffage au sol, au mur ou au plafond, sont utilisées comme surfaces de rafraîchissement. Le compresseur de la pompe à chaleur est éteint. Seules la régulation et les pompes de circulation fonctionnent.

Les coûts d'investissement pour une pompe à chaleur sol/eau en valent-ils la peine ?

Les coûts d'investissement pour un système de chauffage avec une pompe à chaleur sol/eau sont plus élevés par rapport à une pompe à chaleur air/eau. Ceci est principalement dû à la ou aux sonde géothermique et au forage nécessaire. Cependant, ces coûts supplémentaires sont plus que compensés au cours de la durée de vie. Les coûts énergétiques sont inférieurs en raison du degré d'efficacité plus élevé. Selon la norme SIA 384/6, la sonde géothermique doit avoir une durée de vie d'au moins 50 ans. Autrement dit, lorsque l'appareil arrive en fin de vie, il n'y a plus qu'à le remplacer.

Où est-il possible de forer ?

Les procédures d'autorisation pour les sondes géothermiques doivent être demandées dans les cantons respectifs.

Le GPS (Groupement professionnel suisse pour les pompes à chaleur) a établi un aperçu à ce sujet.

Conseil professionnel

Au début de chaque projet de chauffage ou de rénovation, nous donnons un conseil professionnel suivi d'une proposition. Contactez un consultant indépendant en énergie ou l'un de nos partenaires commerciaux.